Les Navettes d’ Albi

Cette recette était présente le n°3 du magazine Fou de pâtisserie dans les pages « Tradition » elle est issu des Carnets de Julie, « La navette d’ Albi de Sandrine ».
Avant de passer à l’action, j’ ai fait un petit tour du web, il y a apparemment de très nombreuses versions différentes de ces navettes. Toutes semblent cependant s’accorder sur deux point : ce serait une recette qui remonterait à l’ époque des Cathares, la forme évoquant la navette des tisserands très nombreux alors dans cette région.

J’ ai retrouvé un extrait de l’ émission dans laquelle fut présenté la recette, une séquence 5 min : ICI
C’ est en la visionnant que je me suis aperçu qu’ il y avait une toute petite différence entre la recette du magazine et celle réalisée en image. Volontaire ou non la différence porte sur le jus d’ un citron
J’ ai opté pour celle de France 3…

Nous nous sommes régalés, c’est une recette ultra facile très pauvre en matière grasse au bon goût de citron avec les amandes qui apportent une texture différence.
Personnellement je l’ ai trouvé un tout petit peu trop sucré mais j’ étais la seule…

Navette d' Albi terminé
Liste des ingrédients :

300g de farine
250g de sucre
25g de beurre
3 œufs
1 pincée de sel
Une cinquantaine d’amandes brutes non traité (perso la quantité fut plus proche de 40)
Zeste d’ un citron non traité ( et le jus du citron dans l’ émission)

1) Préchauffez votre four (avec ventilation) à 210°C
2) Faire fondre à feu doux le beurre puis laissez-le tiédir.
3) Dans un saladier ajoutez  les œufs, le sucre et le sel.  Battre l’ ensemble.
4) Farine. Mélanger, s’arrêter dès que la pâte est homogène.
Attention : Ne pas fouettez la pâte trop longtemps, le gâteau serait alors trop dur.
5) Ajouter le beurre -après en avoir conserver un peu pour beurrer le moule-, le zeste et le jus d’ un citron.
6) Beurrer le moule puis le saupoudrez de sucre, faire tomber l’excèdent.
7) Verser la pâte en l’ étalant avec vos doigts mouillés.

Répartir les amandes ne les enfonçant légèrement. Saupoudrez de sucre.

Enfournez. Cuire 20 à 25 min jusqu’ à ce que la surface soit dorée. Laissez tiédir, découpez des losanges puis servir.
Se conserve une semaine, se mange tels quels, avec des fruits frais, trempés dans du vin doux.

Nous l’ avons mangé tiède…
Je ne pourrai pas vous dire si c’est bon froid, il n’en ai pas resté.

Remarque 1  : Le moule original est un losange de 22cm de côté et de 3 cm de haut. Dans le magazine il est conseillée de prendre un moule à manqué rond de même diamètre. Pour le faire j’ ai pris un plat rectangulaire de la même hauteur et d’ une surface proche.

Remarque 2 : Mes parts devaient être plus petites, j’ en ai obtenus plus que les 8 mentionnés. J’ ai découpé pour avoir de petites « bouchées ».

Navette d' Albi pâteNavette d' Albi avant cuisson

Publicités